Bière monastique

Bière monastique

La production de bière dans les monastères nait d’exigences très pratiques et contingentes. Très souvent, dans le passé, la bière constituait un véritable aliment pour ces communautés refermées sur elles-mêmes, dans l’impossibilité d’accéder, surtout pendant certaines périodes de l’année, à d’autres formes de subsistance. Le houblon, avec ses propriétés antiseptiques, rendait l’eau, autrement impure et stagnante, potable en permettant aux moines et aux pèlerins leurs hôtes de boire sans danger de contracter des infections. Même pendant les périodes de jeûne, dans les monastères, il était permis de boire de la bière.

Mais il y a beaucoup plus.

Dans l’Europe entière, la production et la vente de bière et de bien d’autres produits des monastères est devenue avec le temps une source de subsistance indispensables, qui garantissait avec ses recettes la survie de la communauté.

Aujourd’hui, la bière produite dans certains monastères est un business se chiffrant en millions. Les moines assurent leur subsistance avec ce qu’ils gagnent et donnent le surplus de leurs revenus à des œuvres de charité, ou ils les utilisent pour investir dans des projets utiles pour le territoire qui accueille le monastère.

La bière monastique est et reste un excellent produit artisanal, réalisé selon des anciennes techniques, gardées dans les méandres des monastères et transmises de bouche à oreille d’un moine à l’autre, année après année, siècle après siècle.

La bière monastique comprend différentes typologies de bières. À la différence de la bière trappiste, la bière monastique ne doit pas nécessairement être produite à l’intérieur ou à proximité de l’abbaye : il suffit que la brasserie démontre un héritage historique qui le lie à la communauté religieuse de référence. La brasserie est également tenue de payer des droits à l’abbaye sur la production et la vente de la bière. Ces royalties sont utilisées par les moines dans un but de bienfaisance.

Les termes simple, double et triple avec lesquels on classifie les bières monastiques ont des origines anciennes. Ils ne font pas références au processus de fermentation, mais aux matières premières utilisées, en particuliers à la concentration de malte et d’autres céréales. Pendant le Moyen Âge, la bière normale, légère, était destinée aux simples moines, aux agriculteurs qui gravitaient autour du monastère et aux ouvriers, tandis qu’une bière de qualité supérieure, plus forte, produite avec plus de malte, était réservée aux personnes de haut rang. Etant donné que les aubergistes et ceux qui devaient transporter les fûts de bière ne savaient pas lire, on dessinait des croix à la craie sur les fûts : une pour la bière normale (Single), deux pour la plus robuste (Dubbel) et trois pour celle encore plus forte (Tripel).

Encore aujourd’hui on utilise ses même termes, où la Dubbel est d’habitude pour la bière brune et la Tripel pour la bière blonde, tandis que le terme Single est un peu tombé dans l’oubli et on a rajouté Quadruple pour la bière brune avec un degré d’alcool encore plus élevé.

La Bière trappiste

Quand on parle de bière monastique, il faut faire une distinction entre la bière produites dans les monastères, ou dans leurs environs, et la bière trappiste, fabriquée exclusivement par les frères trappistes, cisterciens de la stricte observance (également connus avec l’acronyme O.C.S,O., en latin Ordo Cisterciensis Strictioris Observantiae), ordre monastique de droit pontifical. De plus, sur 176 monastères trappistes, seulement dans 12 qui surgissent dans le monde entier (six en Belgique, deux aux Pays-Bas, un aux États-Unis, un en Autriche et un en Italie) on produit l’authentique bière trappiste et seulement 11 de ces bières sont revêtues de la marque Authentic trappist product « Produit trappiste authentique ».

Les bières trappistes dans le monde ne sont donc que 12 et prennent leur nom du monastère dans lequel elles sont produites : Achel, Chimay, Orval, Rochefort, Westvleteren,Westmalle, (BE), Mont des Cats (FR), Engelszell (AT), La Trappe, Zundert (NL), Spencer (USA) et Tre Fontane (IT). De celles-ci, uniquement 11 peuvent vanter e logo ATP, « Authentic Trappist Product ». La bière trappiste de Mont des Cats est en réalité produite grâce à une collaboration avec Chimay et ne peut donc pas être revêtue du logo officielle.

La bière trappiste est produite selon des règles très rigides établies par l’AIT, Association Internationale des Trappistes.

Les conditions qu’une bière doit respecter pour être considérée comme trappiste sont les suivantes :

  • La production de la bière doit avoir lieu à l’intérieur des murs d’une abbaye trappiste. La bière doit être produite par les moines trappistes en personne ou sous leur contrôle direct.
  • L’activité de la brasserie doit être partie intégrante de la vie monastique et rejoindre le projet entrepreneurial du monastère.
  • Le but de la brasserie n’est pas le bénéfice. Les recettes de la vente de la bière doivent être utilisés pour la subsistance des moines et de la structure et ce qui reste doit être donné à des oeuvres caritatives ou investi dans des activités sociales.
  • Les usines de bière trappiste doivent suivre et respecter les normes de vie de qui habite le monastère et se conformer à l’environnement dans lequel elles se développent. Loyauté, sobriété, modestie et attention à la sécurité, à la santé et à l’information du consommateur.

Le Conseil d’Administration de l’AIT évalue avec des longues enquêtes et des examens attentifs si un produit puisse être retenu conforme à toutes les normes requises et concède la licence ATP uniquement pendant 5 ans, durant lesquels la structure doit respecter et maintenir les conditions requises.

La Bière trappiste dans le monde

Achel (Belgique)

Produite en Belgique, la bière Achel est proposée en trois typologies : la « 5 », dont existent les variantes blonde et brune, avec un degré d’alcool de 5%, vendue exclusivement à consommer à l’abbaye ; la « 8 », une bière blonde en bouteille, ronde en bouche et délicate, produite avec des maltes d’orge de très haute qualité, et la Achel Extra brune 9,5°, une bière brune aux notes florales, de figue, tabac, épices et poivre.

Chimay (Belgique)

La communauté monastique de Chimay a débuté son excellente production de bière dès 1862. Aujourd’hui, elle offre quatre qualités de bière : la Chimay bleue, brune et forte, avec une mousse épaisse et onctueuse et aux arômes de fleurs et d’épices ; la Chimay Triple, une bière ambrée à la mousse blanche et à l’arôme de houblon frais et de levure ; la Chimay Rouge, la plus ancienne, à la couleur cuivrée, l’arôme fruité et le goût moelleux ; la Chimay Dorée, blonde, à la mousse légère comme la neige, réservée jusqu’à il y a peu à la consommation des moines, et qui offre aujourd’hui à tout le monde son arôme subtile d’écorce d’orange, de houblon frais et de coriandre.

Orval (Belgique)

L’abbaye d’Orval produit une seule bière de fermentation haute, produite avec de l’eau de source, malte d’orge, houblons, sucre candi et levures. Riche en houblons, elle présente un goût amer et riche.

Rochefort (Belgique)

L’Abbaye Saint-Rémy à Rochefort se veut une petite brasserie, mais parfaitement capable de produire une excellente bière brune artisanale, la « Trappistes Rochefort », en trois déclinaisons. La Trappistes Rochefort 6 est la plus ancienne, à laquelle se sont ajoutées avec le temps la Trappistes Rochefort 8, surnommée « Spéciale », et la Trappistes Rochefort 10, également appelée la « Merveille ».

Westmalle (Belgique)

Une ancienne tradition caractérise les bières produites dans cette abbaye, outre les ingrédients naturels et les techniques de vieillissement qui font en sorte que chaque verre soit différent. La Westmalle Dubbel est une bière brune, épicée, au goût riche et complexe, fruité et épicé. La Westmalle Tripel est une blonde, dorée, moelleuse et crémeuse.

Westvleteren (Belgique)

À la brasserie de l’abbaye de Westvleteren on n’accède que suite à une réservation téléphonique. Seuls les privés peuvent y acheter de la bière, en s’engageant à ne pas revendre le produit à des tiers. Une bière rare, qui nécessite de nombreuses précautions pour être conservée et dégustée au mieux : il faut la laisser reposer au moins une semaine, puis la servir à une température comprise entre 12  et 16°C, conservée à la verticale, pas au frigo, mais à un endroit sombre et frais. Un plaisir précieux et inoubliable.

Stift Engelszell (Autriche)

L’abbaye Stift Engelszell produit trois excellentes bières trappistes, qui prennent leurs noms de trois moines qui au cours des années furent prieur ou abbé de l’abbaye : la Gregorius, brune, avec un arôme de fruits mûrs, réglisse et herbes médicinales, mais aussi de miel et de chocolat ; la Benno, une blonde à la mousse dense couleur crème et aux senteurs de poire, caramel, noix et banane ; la Nivard, une blond ambrée, avec un arôme d’agrumes, épices et herbes.

La Trappe (Hollande)

La production de la bière appartient à l’histoire du monastère depuis 1885. À La Trappe on produit huit différents types de bière trappiste, de la « Blond », blonde, claire et pétillante, à la « Quadrupel », 10°, forte et amère, et même une bière biologique, la « Puur » (4,7% d’alcool), légère et très fraîche.

Zundert (Hollande)

À Zundert les Moines Christiaan et Guido produisent un seul type de bière à la couleur unique cuivre-or, refermentée, à la saveur d’abord douce et épicée et ensuite amère et persistante. Excellente.

Bière Mont des Cats (France)

Bière ambrée, ronde en bouche, aux arômes de fleurs et caramel, mousse abondante et légère.

Cette bière est née pour permettre à la communauté de Mont des Cats de soutenir sa mission au Madagascar. Elle est produite en collaboration avec l’Abbaye de Chimay et pour cette raison ne peut pas obtenir le certificat ATP. Il s’agit en tout cas d’une excellente bière et d’un produit trappiste de premier ordre.

Spencer (USA)

Seul et unique monastère aux États-Unis qui détient le droit de produire une authentique bière trappiste, le monastère Spencer, dans le Massachussetts, est actif depuis les années Cinquante du siècle dernier. Avant de commencer à produire de la bière, les moines de Spencer ont longtemps voyagé en Europe, en visitant les brasseries trappistes de la Belgique. La brasserie Spencer est aujourd’hui une usine moderne, très compétitive sur le marché, qui offre une riche gamme de bières trappistes, de la Spencer Trappist Ale, blonde avec des accents fruités, à la Spencer Holiday Ale, inspirée des bières belges de Noël, légèrement piquante, avec un fort degré d’alcool (9%), de l’Imperial Stout à la mousse très riche à la Spencer Trappist IPA en style India Pale Ale, riche, parfumée, dorée.

La bière trappiste italienne : TRE FONTANE

Bières Trappistes et d'Abbaye
Bière trappiste Moines de l’Abbaye “Tre Fontane”

Nous avons voulu garder pour la fin la bière produite par la Communauté des Moines Trappistes de Tre Fontane, au cœur de Rome. Il s’agit de la seule bière trappiste authentique produite en Italie, et il est donc naturel que nous en soyons sacrement fiers ! Elle est produite dans l’ancien Liquorificio Trappista delle Tre Fontane, à l’intérieur du complexe de l’abbaye, sur la Via Laurentina. Un lieu magique, riche en souvenirs, qui depuis 1873 produit des excellentes liqueurs selon des méthodes traditionnelles et artisanales et avec des matières premières soigneusement sélectionnées, en évitant l’utilisation de conservateurs ou de colorants. La bière n’est que le dernier des produits offerts par les moines, après la célèbre grappa à l’eucalyptus, l’Eucalittino, et la très gourmande crème de noisettes. La bière est vendue uniquement dans le magasin de l’Abbaye de Tre Fontane, sur le site Holyart (où vous pouvez trouver la Bière Trappiste des Moines de Tre Fontane 75 cl et la Bière Trappiste des Moines de Tre Fontane 33 cl) et dans certains restaurants de Rome.

La Bière Trappiste de Tre Fontane est une bière de haute fermentation à la couleur dorée et à la saveur intense où l’eucalyptus fait ressortir une note fruitée et des tonalités balsamiques absolument uniques. L’arrière-goût amer en rafraichit la saveur et l’alcool rend plus intense la senteur d’eucalyptus, pour un équilibre parfait et inimitable.