Icône ancienne Joie inattendue XIX siècle Russie

Modèle : IC004216
€ 2.550,00
3,209.25
£ 2,323.88
zł 12.185,03
Disponibilité immédiate Téléchargez l'application Holyart et bénéficiez de 10% de réduction avec le code APPHOLY10.
Livraisons gratuites avec Premium

Icône ancienne Joie inattendue XIX siècle Russie. Icône ancienne de la moitié du XIX siècle, provenant de Russie centrale, peinte sur planche en bois de 35,5x28 cm, traitée avec un mélange traditionnel de plâtre la rendant parfaitement lisse.
Le sujet de cette icône s'inspire à un récit de Saint Dimitri, évêque de Rostov, dont le début est écrit sur une plaque aux pieds de l'image de la Vierge. Le récit raconte l'histoire d'un pécheur qui, malgré tous ses crimes, ne manquait...

  • Poids de livraison: 2Kg
  • Matériaux: Bois, levkas, détrempe
  • Origine: Russie

Mesures

  • Hauteur36 cm
  • Largeur28 cm
  • Hauteur36 cm
  • Largeur28 cm
  • Hauteur14.17 in
  • Largeur11.02 in
  • Hauteur14.17 in
  • Largeur11.02 in
Informations supplémentaires
Besoin d'aide ou de conseil? Contactez-nous!
serviceclient@holyart.fr réponse sous 24h
ENVOI EXPRESS (France métropolitaine) 2/4 jours ouvrés
Retour des articles Satisfait ou remboursé sous 30 jours

Informations supplémentaires

Icône ancienne Joie inattendue XIX siècle Russie. Icône ancienne de la moitié du XIX siècle, provenant de Russie centrale, peinte sur planche en bois de 35,5x28 cm, traitée avec un mélange traditionnel de plâtre la rendant parfaitement lisse.
Le sujet de cette icône s'inspire à un récit de Saint Dimitri, évêque de Rostov, dont le début est écrit sur une plaque aux pieds de l'image de la Vierge. Le récit raconte l'histoire d'un pécheur qui, malgré tous ses crimes, ne manquait jamais de répéter le salut de l'Archange Gabriel à Marie devant l'icône de la Mère de Dieu. Un jour, lors que le pécheur était en train d'organiser un nouveau délit particulièrement odieux, l'icône se recouvra de plaies et commença à perdre du sang aux niveaux des mains et des côtes de l'Enfant Jésus. L'homme se prosterna alors devant l'icône en demandant qui avait fait une chose pareille à son Seigneur. La Vierge alors lui répondit " Toi et les autres pécheurs continuez de crucifier mon Fils avec vos péchés comme les Juifs l'ont fait ". Frappé par cette phrase, l'homme demanda l'intercession de Marie et obtint le pardon et la joie inattendue de la repentance et du salut, d'où le nom de l'icône.
Icône livrée avec expertise et documents d'exportation.

avis des clients

Il n'y a actuellement Aucun Avis.