Combien de voyages Pape François a déjà fait ?

Combien de voyages Pape François a déjà fait ?

Les voyages de Pape François sont la démonstration de son engagement d’évangélisation, mais aussi de réconciliation et soin des nombreuses blessures qui déchirent l’humanité.

Pape François, le 266ème Pape de l’Église Catholique, est connu non seulement pour son charisme et son humilité, mais aussi pour sa propension à voyager dans le monde entier afin d’apporter le message de foi, de paix et de justice sociale. Surprenant, si l’on considère qu’avant de monter sur le trône pontifical, l’alors cardinal Bergoglio avait déclaré à plusieurs reprises qu’il n’aimait pas voyager. Ceci nous fait comprendre de manière encore plus profonde combien, pendant ces années, l’engagement de Pape François a été profond, visant à démontrer être un Pape global, prêt à atteindre des gens de cultures et traditions différentes, en embrassant non seulement la communauté chrétienne, mais humanité entière. La mission de Pape François en ce sens peut être considérée comme une mission évangélique, puisqu’il voyage à travers le globe en apportant l’annonce de l’Évangile, non seulement comme Parole écoutée, méditée et annoncée, mais aussi comme Parole incarnée par les peuples. Pape François recherche et accueille les gens et les histoires les plus différentes, à la recherche continue et constante de la présence de Christ dans la vie et dans la réalité.  Recherche qui embrasse le monde et ses facettes, afin de donner vie à un christianisme concret, vécu et incarné par les expériences et les visages de la communauté humaine.

La priere des 5 doigts du Pape Francois

Lire aussi :

La prière des 5 doigts du Pape François
La prière des 5 doigts est un moyen efficace suggéré par Pape François pour n’oublier personne…

Depuis que, en 2013, il a été élu, il a entrepris un total de 44 voyages apostoliques, en visitant 60 pays différents et en accomplissant ainsi 36 visites pastorales dans 41 villes ou localités différentes en Italie. La dimension globale de ces voyages reflète son désir d’être un pontife proche des gens, indépendamment de leur provenance géographique.

Les voyages apostoliques à l’étranger

Le premier voyage apostolique de Pape François fut au Brésil en juillet 2013, où il a participé à la XXVIII Journée Internationale de la Jeunesse (22-29 juillet 2013). Ce voyage a établi un précédent pour son style informel et sa proximité envers des gens ordinaires. Pape François a démontré, dès le début, son intention de parcourir le monde afin de rencontrer les fidèles et de diffuser son message d’amour et de compassion. Cela s’est clairement remarqué lors de son premier discours à Rio : « J’ai appris que pour avoir accès au peuple brésilien, il fallait entrer par la porte de son cœur immense ; qu’il me soit donc permis aujourd’hui de frapper délicatement à cette porte. Je demande la permission d’entrer et de passer cette semaine avec vous. Je n’ai ni or ni argent, mais je vous apporte ce qui m’a été donné de plus précieux : Jésus Christ ! ».

Lors de ce premier voyage, il a également été possible de remarquer l’attention du Pape pour les jeunes, dépositaires du futur de la Planète, mais aussi de toutes les erreurs commises par ceux qui sont venu avant eux : « La jeunesse est la fenêtre à travers laquelle l’avenir entre dans le monde, et elle nous propose donc de grands défis. Notre génération se révèlera à la hauteur de la promesse qui est en chaque jeune quand elle saura lui offrir un espace ? ».

Pape François a accompli également de nombreux voyages en Europe, en visitant des pays comme la Turquie, la Bosnie-Herzégovine, l’Albanie, la Grèce, l’Arménie, la Géorgie et l’Azerbaïdjan. Pendant ses voyages, il a affronté des questions cruciales comme la tolérance religieuse, les réfugiés et la promotion de la paix.

Un autre aspect important des voyages de Pape François est son engagement actif pour le dialogue œcuménique et sa volonté à renforcer les liens avec d’autres confessions chrétiennes et religions. Au cours de son dix-huitième Voyage apostolique internationale en 2016, Pape François a visité la Suède dans le but de commémorer les 500 ans de la Réforme luthérienne et de rencontrer la communauté catholique locale. Cette visite significative a souligné l’engagement du Pape dans la promotion du dialogue œcuménique et l’unité entre les églises.

Pape François a aussi accompli beaucoup de voyages très courageux dans des zones marquées par des conflits et des catastrophes naturelles, en montrant sa détermination à apporter espoir et réconfort à qui souffre. En 2015, il a visité le Kenya, l’Uganda et la République Centrafricaine, tous des pays déchirés par la violence interreligieuse, en se présentant comme Pontife de la paix. Mais, la même année, il s’était également rendu aux Philippines, dévastées par un typhon.

Paix pape Francois

Lire aussi :

Les plus belles phrases sur la Paix de Pape François
En ce moment historique particulier et dramatique, les phrases sur la Paix de Pape François représentent…

Outre la volonté de collaboration et d’harmonie entre les différentes religions et professions de foi, les voyages du Pape ont également été une tentative pour lui de se rapprocher physiquement des murs, des nombreuses barrières qui séparent les hommes du monde entier, et qui souvent constituent des blessures ouvertes. D’ailleurs, cette dynamique s’est manifestée aussi de manière symbolique lors du premier voyage apostolique de Pape François en Asie, à l’occasion de la VIe Journée de la Jeunesse Asiatique en Corée du Sud. Dans ce contexte, Pape François a évité de parler de Corée de Nord et Corée du Sud, en préférant s’adresser à une seule nation unie par la même langue mère. De même qu’il le fit à Sarajevo, pendant le voyage en Bosnie-Herzégovine en juin 2015, en s’attardant sur les blessures et les divisions laissées par la guerre encore récente.

L’aspect fascinant de ces voyages est que le Pape ne choisit pas comme destination de ses voyages uniquement des endroits qui accueillent les communautés catholiques les plus nombreuses, mais choisit aussi de se rendre où il y a le plus besoin de lui, où les blessures sont ouvertes, et, exactement comme le faisait Jésus quand il guérissait les malades avec l’imposition des mains, Pape François aussi cherche à panser ces souffrances avec sa présence. De ce point de vue, il a été emblématique, même si le voyage à Cuba, en 2015, une tentative de résoudre les conflits et jeter un pont entre Est et Ouest, tentative rendue encore plus significative quelques mois après par la signature de la déclaration conjointe avec le patriarche de Moscou.

Les visites pastorales en Italie

En ce qui concerne les visites pastorales en Italie, sa première visite officielle en tant que Pape, a été sur l’île de Lampedusa, où, en plus des événements officiels, il a voulu rencontrer un groupe de migrants extracommunautaires et déposer une couronne de fleurs en mer près de la statue de Notre-Dame de la Mer, à 14 mètres de profondeurs, afin de rappeler les victimes des nombreux naufrages advenus pendant les traversées du canal de Sicile. Le Pape a ensuite souligné la nécessité de cultiver empathie et compassion dans les relations humaines, en attirant l’attention sur la crise humanitaire liée aux migrations et en appelant à la solidarité afin de prévenir d’ultérieures tragédies en mer : « Nous sommes une société qui a oublié l’expérience des pleurs, du « souffrir avec » : la mondialisation de l’indifférence nous a ôté la capacité de pleurer ! ».

Pape François a démontré également son engagement dans la lutte contre la ‘ndrangheta lors de sa visite pastorale en Calabre en 2014, quand il a condamné la mafia comme adoration du mal et mépris du bien commun.

En 2016, il s’est rendu en Italie centrale, dévastée par le tremblement de terre, et a apporté son réconfort aux populations d’Amatrice, Accumoli, Arquata del Tronto et Nursie.

Le Pape le plus âgé à voyager

À presque 88 ans, Pape François se confirme comme le Pape qui a voyagé le plus dans l’absolu et, malgré ses nombreux problèmes de santé, il ne semble pas disposé à s’arrêter. En lui, la conscience qu’il a encore beaucoup à accomplir est très forte. Quel sera son prochain voyage du Pape ? Pape François a souhaité que 2024 soit un moment de préparation à l’année jubilaire de 2025. Une analyse de son agenda pour 2024 révèle qu’il n’a aucune intention de ralentir ou réduire ses engagements. Au contraire.

Dans une récente interview, il a déclaré vouloir poursuivre ses voyages internationaux, en citant trois destinations significatives : la Belgique, l’Argentine et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. En particulier, le Pape a manifesté son intérêt à se rendre en Belgique, pays qu’il avait déjà visité en qualité de jésuite provincial. Ces prochains voyages révèlent le constant dévouement de Pape François à apporter son message de paix, espérance et solidarité dans différentes parties du monde. Le choix de destinations significatives, liées à son histoire personnelle et à d’importantes célébrations, souligne le souhait du Pape d’instiller valeurs spirituelles et d’unité entre les communautés catholiques globales.