Tour des Sept Églises : itinéraires de pèlerinage pour le Jubilé

Tour des Sept Églises : itinéraires de pèlerinage pour le Jubilé

Le Tour des Sept Église est un ancien itinéraire dévotionnel entrepris encore aujourd’hui par les fidèles. Un pèlerinage à programmer en vue du Jubilé 2025.

Le Tour des Sept Églises est un itinéraire dévotionnel fascinant qui s’étale sur environ 20 kilomètres, en touchant les sept Basiliques les plus significatives de Rome.

Le parcours sacré commence par la majestueuse Basilique Saint-Pierre, cœur et symbole de la chrétienté, et se poursuit en suivant le Lungotevere jusqu’au croisement avec Viale Guglielmo Marconi, où surgit Saint-Paul-hors-les-Murs, une autre des Basiliques majeures, qui accueille la tombe de Saint Paul. De là, en poursuit le long de la Via delle Sette Chiese pour arriver à la Basilique Saint-Sébastien-hors-les-Murs, dans le quartier Ardeatino, sur la voie Appienne, pour ensuite arriver sur le Cælius, une des sept collines de Rome, à la Basilique Saint-Jean-de-Latran, la Cathédrale de Rome, le lieu de culte principal de sa diocèse et la plus ancienne et la plus importante basilique d’Occident. On arrive ensuite près du Latran, où surgit la basilique Sainte-Croix-de-Jérusalem, construite à partir du IVe siècle pour accueillir les reliques de la Passion de Jésus, en particulier une partie de la Croix, amenée à Rome par Sainte Hélène, Mère de Constantin. Au début de la portion extra-urbaine de la voie Tiburtine, on trouve Saint-Laurent Hors les Murs, à côté de laquelle a été construit le cimetière communal de Verano, et le pèlerinage se conclut au sommet de la colline de l’Esquilin, où surgit la Basilique Sainte-Marie-Majeure, la seule à avoir maintenue sa structure primitive paléochrétienne. Après le Jubilé de 2000, la Basilique Saint-Sébastien a été remplacée par la visite du Sanctuaire Notre-Dame du Divin Amour.

St. Peter's Basilica

Lire aussi :

Basilique Saint-Pierre : Église symbole du monde chrétien
Saint-Pierre est une basilique riche en significations, mystères et œuvres d’art sacrées célèbre dans le monde entier…

Avec l’ouverture de la Porte Sainte le 24 décembre 2024 prochain, débutera le Jubilé de 2025 qui, comme le veut la tradition, se déroulera principalement à Rome. Les moments marquants et les célébrations auront lieu principalement dans la Cité du Vatican et dans les basiliques papales de Rome. Comme déjà dans le passé, les fidèles pourront obtenir l’indulgence plénière en franchissant le seuil des quatre Basiliques Majeures : Basilique Saint-Pierre, où sera ouverte la Porte Sainte, symbole d’accueil et de pardon ; Basilique Saint-Jean-de-Latran, considérée comme la cathédrale de Rome et siège de l’évêque de Rome, le Pape ; Basilique Saint-Pau-Hors-les-Murs, une des quatre basiliques papales de Rome, dédiée à l’apôtre Paul ; Basilique Sainte-Marie-Majeure, une des plus anciennes et des plus importantes églises mariales au monde.

Le calendrier des evenements du Jubile 2025

Lire aussi :

Le calendrier des événements du Jubilé 2025
Le calendrier des événements du Jubilé 2025 a été publié : douze mois d’événements et occasions pour approfondir la foi…

Outre ces dernières, il est probable que d’autres églises et basiliques mineures soient inclues dans le parcours jubilaire. Cela pourrait être une magnifique occasion pour suivre les pas des anciens pèlerins le long du chemin des Sept Églises et apprécier les merveilles de la capitale italienne.

basilique saint pierre san pietro

Lire aussi :

Porte Sainte : qu’est-ce que c’est et que représente son ouverture
L’ouverture de la Porte Sainte est le signe du début du Jubilé…

Pèlerinage des Sept Églises

Le Tour des Sept Églises est une tradition de pèlerinage qui remonte au IVe siècle. À l’occasion du Jubilé, le pèlerinage prenait une signification encore plus spéciale. En effet, dans l’antiquité, afin d’obtenir l’indulgence plénière à l’occasion du Jubilé, il fallait satisfaire quatre conditions fondamentales :

    • être à Rome ;
    • recevoir le sacrement de pénitence ;
    • visiter les principales basiliques de Rome, qui à l’occasion du premier Jubilé, organisé en 1300, étaient Saint-Pierre et Saint-Paul-Hors-les-Murs, auxquelles s’ajoutèrent ensuite Saint-Jean-de-Latran dans le Jubilé de 1350 et Sainte-Marie-Majeure dans le Jubilé de 1390 ;
    • prier pour la santé spirituelle personnelle et pour celle de tous les chrétiens.

Les églises devaient être visitées par les résidents romains pour une période de 30 jours, tandis que pour les pèlerins étrangers la période requise était de 15 jours.

Le Tour des Sept Église fut complété à l’occasion du Jubilé de 1550 en réponse aux festivités profanes effrénées du Carnaval. À cette occasion, aux quatre basiliques majeures déjà citées s’ajoutèrent les basiliques mineures : Saint-Laurent Hors les Murs, Saint-Sébastien-Hors-les-Murs et Sainte-Croix-de-Jérusalem.

Ce fut Saint Philippe Néri qui encouragea fortement cette tradition en réponse à la débauche effrénée du Carnaval romain et celle-ci est une des raisons pour laquelle, aujourd’hui, le Tour des Sept Église est organisé en parallèle avec la fête qui lui est dédiée le 26 mai (mais est également répété au mois de septembre). Le tour est effectué la nuit et guidé par un Père de la Congrégation de l’Oratoire de Saint Philippe Néri.

Via delle Sette Chiese prend son nom de la pratique de pèlerinage inventée par Saint Philippe Néri, rue qui, encore aujourd’hui, relie la Basilique Saint-Sébastien sur la voie Appienne avec la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs. Le trajet, voulut par le Saint et partagé avec les pèlerins de son temps, prévoyait, outre l’arrêt et la prière dans les sept basiliques jubilaires, une visite aux tombes des premiers martyrs chrétiens. En effet, à travers la ville, on atteignait la campagne romaine, où surgissaient les Catacombes. La Via delle Sette Chiese, connue également comme Via Paradisi, était un parcours qui se déroulait à travers la campagne hors des murs de la ville. Le long de cette route, on pouvait admirer le panorama lointain de Rome, entourée du majestueux Mur d’Aurélien, et on se retrouvait près de la rivière Almone qui longeait les collines des domaines de l’Ostiense. Ce décor rural et suggestif conférait à la route une atmosphère particulière, presque paradisiaque, caractérisée par la tranquillité de la campagne et par la vue panoramique de la ville éternelle.

Aux temps de Saint Philippe Néri, le pèlerinage durait deux jours et prévoyait différentes pratiques dévotionnelles liées au nombre sept, un des plus significatifs pour la foi chrétienne. Les pèlerins récitaient sept psaumes pénitentiels, en demandant pardon pour les sept péchés capitaux. On se recueillait ensuite pour méditer sur les sept étapes de la Passion de Jésus, les sept effusions de Son sang, les sept mots prononcés par Christ sur la croix, les sept dons du Saint-Esprit, les sept sacrements et les sept œuvres de miséricorde.

Le Tour des Sept Église est encore aujourd’hui un acte de dévotion traditionnel pratiqué, en particulier, pendant le Triduum Pascal, ou le Temps de Passion, entre le soir du Jeudi Saint et le Samedi Saint, et, à cette occasion, la visite prévoit également une prière auprès du Saint-Sacrement conservé sur le reposoir, l’endroit désigné pour la conservation de l’Eucharistie de la fin de la Messa in Cœna Domini du Jeudi Saint jusqu’à la Célébration de la Passion du Seigneur du Vendredi Saint.

Les rites de la Semaine Sainte

Lire aussi :

Les rites de la Semaine Sainte
Pâques est la fête la plus importante de l’année pour les chrétiens et est célébrée dans le monde entier…

Les Sept Églises de Rome

Ci-dessous sont listées les sept Églises touchées par le pèlerinage :

Basilique Saint-Pierre au Vatican – Située dans la Cité du Vatican, elle est le cœur de la chrétienté et une des plus importantes églises au monde.

Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs – La Basilique Papale de Saint-Paul-Hors-les-Murs est une des quatre basiliques papales de Rome, la plus grande après celle de Saint-Pierre au Vatican. Elle surgit sur la voie Ostiense, à l’endroit où, selon la tradition, fut enterré l’apôtre Paul après son martyr.

Basilique Saint-Jean-de-Latran – C’est la cathédrale de l’évêque de Rome, le Pape, et la plus ancienne et plus importante des quatre basiliques papales de Rome.

Basilique Saint-Laurent Hors les Murs – Située hors des murs de la ville, elle a été faite construire par Constantin près de la tombe du martyr Laurent.

Basilique Sainte-Croix-de-Jérusalem – Une des sept églises construites par Constantin, elle est connue pour accueillir les reliques de la Passion de Christ.

Basilique Saint-Sébastien-Hors-les-Murs – Située sur la Voie Appienne, elle est dédiée au martyr chrétien Saint Sébastien.

Basilique Sainte-Marie-Majeure – Une des quatre basiliques papales de Rome, elle est une des plus anciennes églises mariales au monde.

Ces sept basiliques offrent une opportunité extraordinaire d’explorer la riche histoire et la beauté artistique de Rome, outre que représenter des lieux d’importance spirituelle significative pour les fidèles catholiques.

Pelerinage a Rome parmi les destinations preferees des chretiens

Lire aussi :

Pèlerinage à Rome : parmi les destinations préférées des chrétiens
Un pèlerinage à Rome est depuis toujours une des expériences…

Basiliques de Rome

Les Basiliques de Rome sont traditionnellement subdivisées entre Basiliques Majeures et Basiliques Mineures. Les premières sont :

  • Basilique Saint-Pierre au Vatican, ou Basilique Vaticane ;
  • Basilique Saint-Jean-de-Latran, Cathédrale de Rome, ou Archibasilique du Latran ;
  • Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs, ou Basilique d’Ostiense ;
  • Basilique Sainte-Marie-Majeure, ou Basilique de Liberiana.

Chaque Basilique Majeure accueille un autel papal et une Porte Sainte, qui est ouverte à l’occasion du Jubilé, ou Année Sainte, et qui permet, en la traversant, d’obtenir l’indulgence plénière. La Basilique du Latran accueille également la Chaire du Pape, tandis que les autres trois basiliques ont un trône papal.

Avec son parcours en boucle d’environ 20 kilomètres, le Tour des Sept Églises touche les quatre basiliques papales majeures et trois parmi les plus importantes des Basiliques Mineures : la Basilique Saint-Laurent Hors les Murs, la Basilique Sainte-Croix-de-Jérusalem, la Basilique Saint-Sébastien-Hors-les-Murs (remplacée en 2000 par le Sanctuaire Notre-Dame du Divin Amour).

La Chaire de Saint Pierre

Lire aussi :

La Chaire de Saint Pierre: la signification de l’œuvre et les origines de sa fête
Qu’entendons-nous pour Chaire de Saint Pierre ? De quoi s’agit-il et…